Vos dernières Lectures

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par theyoubot le Jeu 18 Oct 2012 - 0:23

Replay

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un journaliste meurt d'un arrêt cardiaque. Il se retrouve plusieurs décennies plus tôt, en 1963, dans son corps âgé de dix huit ans. Mais avec sa mémoire intacte. Comme son métier était de commenter l'actualité, il connait tous les grands évènements à venir. Les résultats sportifs, les révolutions technologiques (informatique, vidéo), les évènements politiques, les catastrophes naturelles .. Il sait aussi qu'il finira aigri, malheureux dans son mariage et frustré dans son travail. Alors, il décide de tout faire différemment. Faire fortune avec des paris sportifs puis en bourse, épouser une autre femme, mener une vie saine .. Mais chaque amélioration qu'il apporte à sa vie à des conséquences qu'il n'avait pas prévues.


Un roman roman qui se lit à deux niveaux. Il y a la trame ingénieuse et distrayante. Et derrière, on ne peut s'empêcher de se demande "Si j'étais à sa place, qu'est ce que je ferais ?" La lecture de ce livre m'a amené à changer brusquement tous mes choix de vie.
Selon ce critère, c'est sans doute le meilleur roman que j'ai lu de ma vie.
avatar
theyoubot
Bootleg
Bootleg

Masculin
Nombre de messages : 6270
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Emploi : Expert en procrastination
Loisirs : Ciné et tricot
Date d'inscription : 01/07/2007

http://www.youtube.com/TheYouBot

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par Life_in_cartoon le Dim 21 Oct 2012 - 23:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bon, je viens de le finir.
Je dois l'avouer, j'ai adoré les Harry Potter ( à bon ???) Et les Twilight... L'écriture de E.L James est à des années lumière de Rowling et Meyer.
Les personnages sont nian-nian et les dialogues je n'en parle même pas. Sur les 600 pages, il doit y en avoir facilement la moitié où la pauvre gentille étudiante se fait dégommer la chatte (quoique vulgaire, le terme est approprié aux vues du livre) par le puissant homme d'affaires ... Bon sinon, le livre est parfois marrant et certaines scènes sont plutôt bien imaginées et détaillées. Parfois même trop. Il s'agit donc d'une lecture distrayante et sans prise de tête. On ne se pose pas beaucoup de questions sur le monde en fermant le livre. Sauf peut être si nous sommes prêt à tout pour la personne qu'on aime...
Bref, j'achèterai sans doute les tomes 2 et 3 ...



Teaser
Prochaine lecture, je pense :
Les curieuses rencontres du facteur de Skogli.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Life_in_cartoon
Collector
Collector

Masculin
Nombre de messages : 592
Age : 29
Loisirs : Lire, le cinéma
Date d'inscription : 10/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par theyoubot le Lun 22 Oct 2012 - 1:43

A noter que le titre du roman devient ridicule une fois traduit.
avatar
theyoubot
Bootleg
Bootleg

Masculin
Nombre de messages : 6270
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Emploi : Expert en procrastination
Loisirs : Ciné et tricot
Date d'inscription : 01/07/2007

http://www.youtube.com/TheYouBot

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par theyoubot le Sam 27 Oct 2012 - 6:14

La bonté, mode d'emploi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Crise de la quarantaine dans un couple de la classe moyenne. Nick Hornby raconte une histoire sans intérêt de pétage de plomb émaillée de petits coups de griffe sur la gauche caviar et le système de santé anglais. Le récit est artificiel et ne va nulle part.
Mais le tout est écrit avec beaucoup de talent et un joli sens de la métaphore. Du coup, les aléas domestiques et parentaux de l'héroïne prennent un petit air de comédie.
Plaisant.
avatar
theyoubot
Bootleg
Bootleg

Masculin
Nombre de messages : 6270
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Emploi : Expert en procrastination
Loisirs : Ciné et tricot
Date d'inscription : 01/07/2007

http://www.youtube.com/TheYouBot

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par theyoubot le Sam 3 Nov 2012 - 1:33

"La plupart des éditeurs sont des écrivains ratés.
Comme la plupart des écrivains."
- T.S. Eliot

Life_in_cartoon a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

une lecture distrayante et sans prise de tête

Une jeune fille naïve a une liaison avec un milliardaire lunatique. Lui ne c.onçoit une relation qu’en dominant sa partenaire dans des jeux sadomasochistes. Elle veut une bluette, de la tendresse et des bouquets de fleurs. Leur incompatibilité est évidente. Mais ils sont si amoureux que chacun va faire des concessions et découvrir un peu du monde de l’autre. Le roman raconte quatre semaines de leur liaison passionnée et conflictuelle.



Ce que j’ai aimé

 Les 200 pages qui contiennent toute l’histoire du roman *

- Le trac et la stupéfaction de l’héroïne sont bien rendus

- Quoique jeune et inexpérimentée, l’héroïne négocie son abandon avec une belle force de caractère. A plusieurs reprises, elle force son amant à lui donner des moments de normalité. Le bras de fer est plaisant.

 Le style basique mais fonctionnel, l’emploi du présent et de la première personne, les phrases de trois mots.
D’ordinaire, je ne suis pas très fan (Brett Easton Ellis). Mais là, le but est atteint. Ca se lit tout seul, et il y a un cachet d’authenticité. En prime quelques touches d’humour sur l’héroïne qui se parle à elle-même (métaphore de la déesse intérieure) une idée honteusement plagiée sur un autre auteur mais qui fonctionne.

 les premiers pas hésitants de l’héroïne vers des plaisirs masochistes. Il y a une dizaine de pages où l’ambiance est là. Les émotions de l’héroïne passent bien. Les scènes fonctionnent.



Ce que j’ai détesté

 Les 350 pages de remplissage. L’éditeur voulant un pavé de 550 pages. L’auteure n’en avait que 200. Elle était donc aux abois. Où trouver les 350 pages manquantes ?

- une centaine de pages constituées de scènes de lit interminables. Pour les rendre interminables, l’auteure est contrainte de doter l’héroïne de la faculté d’avoir un orgasme toutes les dix lignes. Les parties de jambe en l’air n’en finissent plus. Ca devient vite absurde et lassant.

- une centaine de page de dialogues redondants. En gros, tous les personnages du roman ont deux fois chaque conversation, voire trois ou quatre fois pour l’héroïne et son amant. On se croirait dans Les feux de l'amour

- une cinquantaine de pages d’email. De vive voix, les mêmes échanges auraient pris 3 pages.

- Une cinquantaine de pages meublées avec des personnages d’une indigence effrayante. Fort heureusement, on nous les montre qu’une fois : le père, la mère, la famille de la meilleure amie, la famille du milliardaire.


 Mary-Sue > [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

- la meilleure amie de l’héroïne est belle à couper le souffle, issue d’une famille fortunée, enjouée, perspicace, gentille, sûre d’elle et major de promotion de son université (ben voyons). Son frère est beau comme un Dieu. Attention, ça peut venir du climat du coin. La plupart des serveuses, hôtesses d’accueil, et femmes de ménage sont magnifiques.

- l’amant a 28 ans, un corps d’adonis, il est immensément riche. C’est un pilote chevronné, un pianiste virtuose. Il s’habille avec beaucoup de classe, il a du goût en matière d’art et de musique, un frère charismatique etc.



En conclusion, c’est un roman de gare qui serait sympathique s’il n’était honteusement dilué dans 350 pages de non-récit. Si son succès planétaire est réel (et non pas une invention de sa campagne de communication), il ne peut être du qu'à un mélange de chance, d'habileté marketing et à l'émergence du E-Book (facilité pour les femmes d'acheter un roman "honteux" sous forme numérique).


* situées grossièrement entre les pages 150 et 350.
avatar
theyoubot
Bootleg
Bootleg

Masculin
Nombre de messages : 6270
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Emploi : Expert en procrastination
Loisirs : Ciné et tricot
Date d'inscription : 01/07/2007

http://www.youtube.com/TheYouBot

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par theyoubot le Mer 14 Nov 2012 - 17:06

Les vacances de Rachel

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rachel est une jeune New-Yorkaise séduisante qui aime sortir tous les soirs, draguer à tout va et se faire de temps en temps une ligne de coke. Une overdose l'envoie en cure de désintoxication. A son corps défendant, elle comprend qu'elle doit changer de vie et porter un autre regard sur elle-même.


C'est souvent drôle et plus profond qu'il n'y parait au premier abord. Le récit appâte le lecteur par son humour et ses touches burlesques. L'héroïne est attachante, jusque dans ses défauts. Et le dernier tiers est une jolie histoire de renaissance.


avatar
theyoubot
Bootleg
Bootleg

Masculin
Nombre de messages : 6270
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Emploi : Expert en procrastination
Loisirs : Ciné et tricot
Date d'inscription : 01/07/2007

http://www.youtube.com/TheYouBot

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par theyoubot le Jeu 15 Nov 2012 - 16:34

Le trône de fer

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En tant que cycle, c'est une escroquerie. Un personnage principal a une ou deux scènes par tome puis disparaît parce que l'auteur ne sait plus quoi faire avec lui. En fait, il sait, il a assez d'idée pour faire vivre correctement un personnage sur un tome. Mais il ne peut pas se le permettre : sa stratégie marketing est de faire un cycle. Donc il est contraint de distiller les scènes d'un perso au compte goutte pour faire durer sur une douzaine de tomes. Etant fan de Fondation, je ne suis pas hermétique à une multiplicité de points de vue. Mais là, c'est du foutage de gueule.

Au sein de chaque roman, on a droit à une grande qualité d'écriture. Personnages complexes, scènes de batailles spectaculaires, rebondissements, descriptions saisissantes de lieux et de paysages etc. On ne peut être qu'emballé par le talent de l'auteur. On sent qu'il aurait pu écrire un chef d'oeuvre. S'il s'était limité à mettons 3 volumes, nombre de volumes permis par les persos les plus complets (sur lesquels il possédait le plus de scènes). Ca aurait donné un petit bijou de trilogie avec un récit à deux points de vue.


Avis basé sur la lecture des 9 premiers tomes
avatar
theyoubot
Bootleg
Bootleg

Masculin
Nombre de messages : 6270
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Emploi : Expert en procrastination
Loisirs : Ciné et tricot
Date d'inscription : 01/07/2007

http://www.youtube.com/TheYouBot

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par Life_in_cartoon le Jeu 15 Nov 2012 - 18:07

La moustache

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Que dirais-tu si je me rasais la moustache?" C'est sur cette suggestion pour le moins banale que débute ce récit.
Agnès et son mari forment un couple solide, sans nuages. Tous deux se connaissent bien et ont apprivoisé leurs défauts. Ou du moins le croyaient-ils avant que leur quotidien ne tourne au vinaigre suite à un événement qui aurait pu être ordinaire et qui pourtant sera le point de départ d'un drame.
Voyant que sa femme et ses amis n'adoptent pas la réaction espérée, l'homme songe à une énorme machination. La confiance se perd, le doute s'installe, des détails autrefois insignifiants apparaissent comme autant de failles capables de faire voler en éclats ce quotidien qu'il croyait maîtriser.
Cet homme se fait-il suffisamment confiance que pour aller à l'encontre de tous ses proches?
avatar
Life_in_cartoon
Collector
Collector

Masculin
Nombre de messages : 592
Age : 29
Loisirs : Lire, le cinéma
Date d'inscription : 10/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par Life_in_cartoon le Sam 17 Nov 2012 - 0:47

Bon, je viens de finir le livre à l'instant. Il est redondant, et je dois avouer mettre forcé à le finir.

Quant à l'histoire, je ne sais pas quoi en penser non plus. Le fin n'est pas surprenante. Cependant, il s'agit d'un livre ou l'auteur laisse le spectateur se faire sa propre conclusion. Un peu comme le labyrinthe de Pan de Del Toro


Dernière édition par Life_in_cartoon le Sam 17 Nov 2012 - 8:04, édité 1 fois
avatar
Life_in_cartoon
Collector
Collector

Masculin
Nombre de messages : 592
Age : 29
Loisirs : Lire, le cinéma
Date d'inscription : 10/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par Life_in_cartoon le Sam 17 Nov 2012 - 0:48

Ma nouvelle lecture ( enfin à partir de demain) :

"La machine à écrire la mort"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Elle est capable de prédire la façon dont vous allez mourir à partir d'un échantillon de votre sang. Elle ne se trompe jamais et manie l'ironie avec un sadisme inouï. Elle, c'est la Machine de la Mort. Celle qui, depuis son invention, a bouleversé la face du monde. D'un simple mot imprimé sur un morceau de carton, elle délivre sa sentence : « cancer », « accident », « amande », « piano »...
Outil de pression pour les patrons qui ne souhaitent pas garder des employés destinés à mourir d'une overdose, instrument politique pour évincer son concurrent, critère sélectif pour choisir son mari ou ses amis à l'école (il faut avouer que certaines morts sont beaucoup plus cool que d'autres), la Machine soumet tout le monde à la même tyrannie.
Car s'il est bien une chose difficile, c'est de continuer à vivre quand on connaît la fin, de faire confiance à ses amis quand on sait qu'on finira assassiné, de s'acharner à vouloir déjouer la fatalité... en vain.
Avec ces 34 chroniques de morts annoncées, entrez dans le monde impitoyable de la Machine...
avatar
Life_in_cartoon
Collector
Collector

Masculin
Nombre de messages : 592
Age : 29
Loisirs : Lire, le cinéma
Date d'inscription : 10/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par theyoubot le Sam 17 Nov 2012 - 2:07

Tu as un avis sur ce livre ?
avatar
theyoubot
Bootleg
Bootleg

Masculin
Nombre de messages : 6270
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Emploi : Expert en procrastination
Loisirs : Ciné et tricot
Date d'inscription : 01/07/2007

http://www.youtube.com/TheYouBot

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par coco14 le Sam 17 Nov 2012 - 11:31

Passionnant pour qui aime le cinéma de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], je me régale Smile
avatar
coco14
Vhs
Vhs

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 39
Loisirs : cinema, photos,
Date d'inscription : 17/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par theyoubot le Sam 30 Mar 2013 - 23:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Heroïc Fantasy. Dans la capitale d'un royaume médiéval, un jeune mendiant devient l'apprenti du meilleur tueur de l'époque.

Le tome 1 est une jolie réussite. La jeunesse du héros issu des bas quartiers permet de poser l'univers, une cité médiévale cruelle et politiquement complexe. La relation avec le mentor est parfaite. L'intervention de la magie nous épargne la plupart des clichés de la fantasy. La fin apporte la dose attendue d'action et de retournements de situation.

Le tome 2 réussit à être aussi bon, voire meilleur que le premier. Il masque bien le fait qu'il jette aux oubliettes les personnages du tome 1 et trouve de nouveaux enjeux autour du héros. Un nouveau 'set' de personnages attachants. Bataille finale spectaculaire. Dénouement bien pensé.

Le tome 3 montre un auteur à court d'idées qui s'emmêle les pinceaux dans des rebondissement tirés par les cheveux. Il croit masquer son manque d'inspiration par une surenchère de pouvoirs magiques de plus en plus puissants. Mais ça ne marche pas. Trop de magie tue la magie.

Je recommande les tomes 1 et 2.


Dernière édition par theyoubot le Dim 25 Juin 2017 - 22:00, édité 1 fois
avatar
theyoubot
Bootleg
Bootleg

Masculin
Nombre de messages : 6270
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Emploi : Expert en procrastination
Loisirs : Ciné et tricot
Date d'inscription : 01/07/2007

http://www.youtube.com/TheYouBot

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par theyoubot le Mer 3 Avr 2013 - 6:23

American Gods

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un ex détenu est embauché comme garde du corps par un escroc expérimenté. Très vite, il comprend que se profile un affrontement entre des forces qui le dépassent. D'un côté son employeur à la tête d'un bataillon d'anciennes divinités. De l'autre, les dieux de l'Amérique moderne, les médias, l'argent, la technologie..

Un dieu est d'autant plus puissant que beaucoup de gens croient en lui. Il s'affaiblit et meurt quand il perd ses fidèles. C'est l'idée de base du roman. Elle a été bien utilisée dans Les petits Dieux de Terry Pratchett, ami de Neil Gaiman. Mais à la différence de Pratchett, Gaiman n'a pas su l'exploiter. Il n'en tire aucune scène valable. La déchéance des anciens dieux est sans intérêt, l'émergence des nouveaux n'apporte ni sous texte critique sur notre société, ni scène spectaculaire façon La ballade de City de John Shirley. Bref, ce n'est qu'un gimmick accrocheur pour 4° de couverture. Odin et la Reine de Saba affrontant les Dieux de l'Argent et des Médias, juste un pitch qui en jette.
Le mix général du roman rappelle fortement Poker d'âmes de Tim Powers. Affrontement de dieux anciens dans l'Amérique actuelle (ou De bons présages, dans l'Angleterre actuelle). Poker d'Ames et American Gods ont en commun défauts de rythme, longueurs et remplissage sans vergogne.
La stratégie de remplissage de Gaiman consiste à donner dans la road novel. Pendant le tiers central, on visite l'Amérique profonde, un tas de petits motels, des bourgades perdues décrites par le menu. Il ne se passe rien. Un tas de persos qu'on ne voit qu'une fois nous racontent des anecdotes 'amusantes' sans le moindre rapport avec l'intrigue.

Côté qualités, les 100 premières pages et les 100 dernières sont de bonne tenue. Héros attachant, sensible mais posé, incrédule juste ce qu'il faut, porté jusqu'au bout par l'amour qu'il ressent pour sa femme. Le dénouement est ingénieux, avec la résolution d'une série de crimes, la révélation d'un plan machiavélique conçu par les méchants et pas mal d'action.

Prix Hugo & Nebula largement immérité selon moi, pot de vin ou absence de concurrence cette année là. A moins que le jury n'ait lu que le début et la fin. Si vous acceptez de vous taper 400 pages de remplissage pour en lire 200 excellentes, je vous recommande ce roman.
avatar
theyoubot
Bootleg
Bootleg

Masculin
Nombre de messages : 6270
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Emploi : Expert en procrastination
Loisirs : Ciné et tricot
Date d'inscription : 01/07/2007

http://www.youtube.com/TheYouBot

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par marcolivier le Mer 3 Avr 2013 - 7:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

j'ai aimé : le style narratif qui nous oblige à s'imaginer,ce qui ce passe, avec juste ce qui faut de détails pour nous aider.
La précision de ces détails ... ahhh le lobos !!!
je me suis fait mon film avec tout ca.. 5 jours de bonheur.(544 pages)

j'aime pas : plus gros plus gros ..encore ...

a noter que je me suis fait plaisir en tant que geek :
un kindle paperwhite, du bonheur.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
marcolivier
Steelbook
Steelbook

Masculin
Nombre de messages : 317
Age : 45
Localisation : metz
Emploi : trop
Loisirs : dvd, proder SW, poker
Date d'inscription : 31/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par theyoubot le Jeu 11 Avr 2013 - 0:36

Le cercueil Rouge

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Moscou, 1939. Staline donne les pleins pouvoirs à un enquêteur chargé d'élucider la mort d'un ingénieur travaillant sur une nouvelle arme surnommé "Le cercueil rouge"


Le cercueil rouge est un mauvais roman policier :
- l'enquête est presque marginale dans le récit
- le/la coupable est évident(e) dès la moitié du bouquin (double genre pour ne pas spoiler)
- le levier utilisé par commanditaire du meurtre sur le/la coupable est ridicule d'invraisemblance

Le cercueil rouge est aussi un mauvais roman tout court. Sa structure est bancale. Une moitié du volume est occupée par des flash backs sans liens entre eux, ni avec l'enquête. On a droit à des scènes sur l'entourage du Tsar avant l'apocalypse et des scènes d'épouvante sur l'extermination stalinienne. Sam Eastland possédait dans ses fonds de tiroirs une vingtaine de bonnes scènes se déroulant dans trois époques différentes. Il avait sans doute un pressant besoin d'argent alors il a fourgué à son éditeur un package disparate vaguement maquillé en roman.

Prises séparément, les scènes sont bien écrites. La reconstitution historique a une grande force de dépaysement et le personnage de Pekkala sort des sentiers battus. Dommage.
avatar
theyoubot
Bootleg
Bootleg

Masculin
Nombre de messages : 6270
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Emploi : Expert en procrastination
Loisirs : Ciné et tricot
Date d'inscription : 01/07/2007

http://www.youtube.com/TheYouBot

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par theyoubot le Lun 27 Mai 2013 - 23:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un dome transparent indestructible apparait un beau matin autour d'une petite ville américaine. Isolée du reste du monde, elle ne tarde pas à sombrer dans le chaos. L'idée de base du roman est que des garde fous assez minces séparent une ville démocratique d'un état policier. En l'absence d'autorité régulatrice, la paisible bourgade se retrouve en un clin d'oeil avec un dictateur, une force de police composée de violeurs et d'assassins, des exécutions sommaires...

- King n'a aucune idée valable pour le dome. Son origine, la réaction de la communauté scientifque, l'impact écologique, la résolution finale (minable). Mais, si le récit fonctionnait sur d'autres ressorts, ça ne serait pas génant.
- King peint en noir et blanc l'émergence du petit dictateur. Les gentils sont courageux, cultivés, honnêtes, compétents.. Les complices du dictateur sont stupides, lâches, violents, peu instruits, fainéants, déséquilibrés ..
- Pour des raisons financières, le récit, 400 pages grand maximum, est dilué sur 1400. Ca se traine.
Côté qualités, les deux héros sont attachants, les dizaines de personnages secondaires ont droit à des backgrounds étoffés et il y a quelques scènes intenses. Meutres, fusillades, destructions spectaculaires. Il y a une scène de viol assez insoutenable, car hélas bien trop plausible.
Globalement, c'est un polar banal qui se cache derrière un vernis de politique fiction sans intérêt.

avatar
theyoubot
Bootleg
Bootleg

Masculin
Nombre de messages : 6270
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Emploi : Expert en procrastination
Loisirs : Ciné et tricot
Date d'inscription : 01/07/2007

http://www.youtube.com/TheYouBot

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par nanaouet le Mar 28 Mai 2013 - 16:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Moi je me refais la saga des Malaussène de Daniel Pennac. Saga que j'avais lu au collège, je me régale à m'y replonger dedans. Je commence bien sûr par le tome 1 "Au bonheur des ogres"

Dans la tribu des Malaussène, il y a quelque chose de curieux, de louche, d'anormal même diraient certains. Mais à y regarder de près c'est le bonheur qui règne dans cette famille joyeusement bordélique dont la mère sans cesse en cavale amoureuse a éparpillé les pères de ses enfants. Pour Benjamin Malaussène, bouc émissaire professionnel et frère aîné responsable de cette marmaille, la vie n'est jamais ennuyeuse. Mais quand les bombes commencent à exploser partout où il passe, attirant les regards soupçonneux de la police et de ses collègues de travail, il devient rapidement vital pour le héros de trouver pourquoi, comment, et surtout qui pourrait bien lui en vouloir à ce point-là…

Je lis ça sur ma super liseuse SONY PRST-2

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
nanaouet
Wooden Box
Wooden Box

Féminin
Nombre de messages : 1356
Age : 39
Emploi : tueuse à plein temps
Loisirs : cine, BD, DVD
Date d'inscription : 26/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par theyoubot le Sam 15 Juin 2013 - 2:18

La Fille Automate

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] L'histoire se déroule en Thaïlande dans un siècle ou deux.
La situation de départ : l'épuisement des énergies fossiles a fait disparaître l'essentiel des industries mondiales et des véhicules. Seuls les gens fortunés vivent encore dans le confort du XX° siècle (véhicule à moteur, climatisation, glaçons). Le marché agroalimentaire mondial est contrôlé par les produits génétiquement modifiés des multinationales occidentales. Mais quelques "améliorations" génétiques ont mal tourné. Elles ont provoqué des maladies nouvelles qui ont tué des centaines de millions de gens. Et l'apparition d'un insecte vorace qui a détruit la végétation de plusieurs pays. L'éco-système de la planète s'effondre. Famines guerres et massacres ethniques ont ravagé l'Asie, en épargnant, curieusement, la Thaïlande. Mais deux personnes savent que le temps leur est compté. Hock Seng, un vieux chinois cynique, survivant d'un génocide, et Emiko, une femme d'apparence normale, conçue artificiellement et passible de mort si les autorités la découvrent. Alors qu'un coup d'état et d'autres catastrophes se profilent à l'horizon, ils cherchent désespérément un moyen de fuir pour survivre.

Le contexte économico-politique est soigné. La personnalité ambivalente de Hock Seng et le fossé culturel qui le sépare de son patron américain en font un personnage intéressant. Emiko est un mélange bien écrit de peur, de mortification et de désespoir. Les autres personnages sont unidimensionnels mais donnent plus de force au contexte politique. Le dernier tiers est un concentré d'action et de rebondissements qui fait pardonner une première moitié de bouquin poussive et répétitive. Nébula 2009, Hugo 2010. Pas un grand cru, mais ça se laisse lire.
avatar
theyoubot
Bootleg
Bootleg

Masculin
Nombre de messages : 6270
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Emploi : Expert en procrastination
Loisirs : Ciné et tricot
Date d'inscription : 01/07/2007

http://www.youtube.com/TheYouBot

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par theyoubot le Ven 19 Juil 2013 - 23:59

Icone

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans une Russie post soviétique en pleine déliquescence, un certain Komarov s'apprête à gagner les élections. Orateur charismatique, Komarov est une icône vénérée par les foules et bénéficie du soutien financier de capitaines d'industrie que ses idées d'extrême droite rassurent.
Mais Komarov a une face cachée. Une fois élu, il projette de commettre les actes les plus terribles pour instaurer un régime autoritaire. Y compris des massacres à grande échelle de catégories indésirables de la population. Il se dit que si ça a fonctionné pour Staline ..
Un minuscule grain de sable vient gripper la machine. Un subordonné intègre lit un document qui aurait du rester secret. Un ex agent de la CIA comprend alors que Komarov tuera des millions de gens. Des gens puissants qui ne gardent pas un bon souvenir d'un dictateur allemand de la seconde guerre mondiale mettent leurs ressources en commun. Un plan pour stopper Komarov est élaboré, un plan machiavélique, à la mesure du monstre qu'il doit détruire.

Une intrigue habile, un contexte politico-économique réaliste, un héros sympathique. Peut être l'un des deux meilleurs romans de l'auteur.
avatar
theyoubot
Bootleg
Bootleg

Masculin
Nombre de messages : 6270
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Emploi : Expert en procrastination
Loisirs : Ciné et tricot
Date d'inscription : 01/07/2007

http://www.youtube.com/TheYouBot

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par theyoubot le Ven 9 Aoû 2013 - 21:10

La vitesse de l'obscurité

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Lou réussit brillamment dans son travail. C'est un jeune mathématicien doué, employé dans un grand laboratoire de recherches.
Mais sa vie personnelle est un maelstrom de peur et de honte. Lou est autiste. Il a moins d'aptitudes qu'un enfant pour décoder le langage corporel d'un interlocuteur. Pour lui, les émotions d'autrui sont une énigme. Il vit dans la crainte de blesser ou de susciter la colère par un impair relationnel. Il a honte d'être différent et cherche désespérément à avoir une vie sociale.
Il fait de l'escrime, ce qui lui vaut l'attention et l'amitié de Tom et Lucia, les gérants du club. Lou est amoureux de Marjory, une fille qui fait de l'escrime avec lui. Mais il ne sait quoi faire. Son handicap mental l'empêche de réaliser que le sentiment est partagé et que Marjory espère qu'il fera un pas vers elle.


Une histoire intimiste, un héros sympathique et une petite prouesse littéraire. Le récit est entièrement rédigé du point de vue de Lou, mais de manière à ce que le lecteur saisisse parfaitement tout ce que Lou ne capte pas. La pertinence de l'auteure, sa description frappante de l'univers mental de Lou, vient sans doute de ce que son fils est autiste.
Le dernier quart du livre a reçu une teinture SF anecdotique afin de concourir pour le Nebula 2004. Mais les trois quarts du livre n'ont rien de SF. C'est juste un bon roman, original et attachant. Je vous le recommande.
avatar
theyoubot
Bootleg
Bootleg

Masculin
Nombre de messages : 6270
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Emploi : Expert en procrastination
Loisirs : Ciné et tricot
Date d'inscription : 01/07/2007

http://www.youtube.com/TheYouBot

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par theyoubot le Ven 9 Aoû 2013 - 21:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Zombie Island

Des hordes de zombies ont envahi la planète et détruit notre civilisation en quelques mois. Une escouade de soldats somaliens se rend à New York pour récupérer un médicament introuvable ailleurs. Malgré les craintes de leur guide, un agent des nations unis, les soldats ont un peu trop confiance dans leur puissance de feu. Un million de zombies les attendent dans les rues d'un Manhattan dévasté.

Le roman tient d'abord en haleine par sa trame survival. Le lecteur fait comme le zombie, il met son cerveau de côté (pour oublier les incohérences biologiques relatives aux zombies) et se laisse guider. La seconde moitié du roman prend un virage vers le fantastique. Mais ce virage sert bien l'intrigue par ses conséquences sur l'affrontement entre zombies et survivants. Contrastant avec son escorte de baroudeurs/deuses aux nerfs d'acier, le héros pétant de trouille apporte une touche bienvenue de réalisme.
Bon roman. Je le recommande.





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tome 2 : Zombie Nation

Retour en arrière au premier jour de l'épidémie. Clark, un haut gradé de la Garde Nationale est appelé pour gérer une émeute étrange dans une prison. Le chaos s'étend rapidement à toute la ville. Clark est un officier intelligent et expérimenté. Mais les pouvoirs publics commettent une erreur fatale. Ils croient que disposer d'une puissance de feu considérable et de troupes bien entraînées suffira à contenir les hordes de personnes "contaminées". Une femme amnésique, Nilla, croise le chemin de Clark. Il comprend qu'elle détient des réponses vitales sur l'origine de l'épidémie

Le récit suit le combat de Nilla pour survivre et découvrir qui elle est, tandis que l'Amérique sombre dans le chaos autour d'elle. L'héroïne est placée devant des choix terribles et des découvertes étonnantes. Elle est attachante. La touche fantastique est discrète dans l'intrigue, et quasiment superflue. Le récit a du rythme, il offre une bonne dose d'action et une fin surprenante.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tome 3 : Zombie Planet

Dix ans ont passé. La fille du héros du tome 1, Sarah, a 17 ans. Elle est devenu un soldat expérimenté. Mais le combat de l'humanité s'achève. Un an après l'apparition des zombies, la Somalie comptait un million de survivants surarmés et bien organisés. Ils auraient pu gagner si un nouvel ennemi n'était apparu. Des êtres identiques à Nilla (§ tome2), surnommés les liches et dotés de pouvoirs surnaturels. En dix ans, l'armée somalienne a été anéantie. La mère adoptive de Sarah est capturée par les zombies et emmenée au delà des mers. Sarah se lance à leur poursuite.

Le tome 3 oublie quasiment les zombies pour raconter des batailles entre êtres dotés de pouvoirs surnaturels. Morts cruelles, trahisons et autres rebondissements se font de plus en plus artificiels dans la 2° moitié du tome. Côté action, c'est un déchaînement de pouvoirs surnaturels de plus en plus puissants. Cette escalade vite lassante (et tirée par les cheveux) trahit l'auteur en panne d'inspiration. Ce que confirme une fin laborieuse et fade.
Wellington n'avait pas d'idée pour écrire un tome 3. Mais il lui restait quelques scènes sympas dans un tiroir, une trentaine de pages au mieux (dont le combat d'Aayan contre le géant). Alors il a bricolé une sorte de tome 3 qui ne ressemble à rien. Il a recyclé sans vergogne les personnages du tome 1 en les gâchant (Marisol, Delkalb), recyclé l'idée de la Source sans savoir quoi en faire, et a saupoudré tout ça de pouvoirs surnaturels spectaculaires reléguant les zombies à un rôle de figurants inoffensifs. Tout ce qu'on peut dire dire de positif, c'est que le récit à un bon rythme et quelques monstres décoratifs.

Mon conseil :
contentez-vous des tomes 1 & 2
avatar
theyoubot
Bootleg
Bootleg

Masculin
Nombre de messages : 6270
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Emploi : Expert en procrastination
Loisirs : Ciné et tricot
Date d'inscription : 01/07/2007

http://www.youtube.com/TheYouBot

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par theyoubot le Ven 9 Aoû 2013 - 21:17

Au tréfonds du ciel

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

8000 ans après notre ère, l'humanité s'est répandue dans l'univers. La plupart des colonies sont isolées. Souvent, elles régressent en quelques générations au stade de sociétés primitives. Mais au fil des siècles, elles réinventent les sciences oubliées, se hissent à nouveau à des sommets de raffinement technologique et culturel, s'autodétruisent par des guerres ou des catastrophes écologiques et retombent dans la barbarie. Et renaissent à nouveau. C'est le cycle de vie de toute civilisation planétaire. Un peuple de commerçants, les Qeng Ho, a choisi de rester apatrides. Ils se déplacent dans toute la galaxie, font escale sur des mondes intéressants, achètent et vendent des brevets scientifiques. Ils restent à la pointe de la technologie. En sommeil cryogénique durant les décennies que prennent les voyages, la vie d'un Qeng Ho peut s'étaler sur un ou deux millénaires. Pour lui, une civilisation est éphémère.

Au début du récit, une flotte Qeng Ho et la flotte d'un empire local abordent simultanément une planète. Les deux flottes veulent s'emparer d'un riche butin sans perturber les habitants, une espèce non humaine primitive. Ce timing malencontreux oblige les deux flottes à collaborer. Jusqu'à un affrontement inévitable. Traîtrises, massacres et guerres jalonnent un récit structuré autour de trois personnages :
- Pham Trinli et Ezr Vinh, deux Qeng Ho peu influents en apparence.
- Sherkaner, un habitant non humain de la planète. Il va rapidement se poser les bonnes questions.


Dans Un feu sur l'abîme, l'auteur avait créé une culture extra-terrestre totalement originale. Il recommence ici avec le peuple de Sherkaner. Vernor Vinge donne vie à ce sympathique extra-terrestre à travers les valeurs de sa race, ses passions et sa curiosité scientifique.
Les autres personnages, Pham Trinli et Erz Vinh, ont une bonne épaisseur psychologique. L'intrigue offre son content de batailles rangées, des meurtres, de complots et d'espionnage high tech. Au prix de quelques ellipses temporelles un peu cavalières, mais ça passe.
Les personnages sont attachants, le récit est bien rythmé et fourmille d'idées SF intéressantes, la fin se dévore. Un des meilleurs romans de SF que j'ai lus. Prix Hugo mérité en 2000. Ca n'est pas très loin d'égaler 'Un feu sur l'abîme', du même auteur, prix Hugo lui aussi en 93.
avatar
theyoubot
Bootleg
Bootleg

Masculin
Nombre de messages : 6270
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Emploi : Expert en procrastination
Loisirs : Ciné et tricot
Date d'inscription : 01/07/2007

http://www.youtube.com/TheYouBot

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par theyoubot le Mar 13 Aoû 2013 - 0:40

Le bizarre incident du chien pendant la nuit

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un adolescent autiste décide d'enquêter sur la mort mystérieuse du chien du voisin. Ses investigations le font sortir de sa bulle confortable et découvrir quelques dures réalités.

Roman court, ça se lit en 3h.
Le jeune héros est le jouet d'émotions qui le rendent attachant. La peur (lieux et gens inconnus, endroits complexes chaotiques), la sérénité et la contemplation (lieux déserts, objets mathématiques fascinants), la perplexité (contacts humains), l'affection (pour son rat). Certes, les émotions sont lues en creux dans son récit car le héros-narrateur est incapable de les exprimer. Il a un âge mental de cinq ou six ans. Mais les émotions sont là.
La deuxième chose plaisante dans le roman est la grande aventure du voyage à Londres. Le héros ne sait pas ce qu'est un escalator ou un métro. D'ordinaire il est terrifié par la foule et les lieux inconnus. Il affronte ce défi avec beaucoup de courage.
Autre qualité du roman, la mère du héros n'est pas une sainte, elle se comporte même de façon assez minable, mais sans qu'on puisse affirmer qu'on aurait fait mieux qu'elle.
Seul bémol, la première moitié du roman est laborieuse. Le style sujet-verbe-complément d'un enfant, l'enquête inintéressante sur le chien.

Dans l'ensemble, le roman n'arrive pas à la cheville de "La vitesse de l'obscurité" (ci-dessus) mais reste une lecture plaisante.
avatar
theyoubot
Bootleg
Bootleg

Masculin
Nombre de messages : 6270
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Emploi : Expert en procrastination
Loisirs : Ciné et tricot
Date d'inscription : 01/07/2007

http://www.youtube.com/TheYouBot

Revenir en haut Aller en bas

default Re: Vos dernières Lectures

Message par theyoubot le Ven 21 Fév 2014 - 17:46

Du fond de l'abîme

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Un militaire d'élite récemment démobilisé se balade au hasard à travers les Etats-Unis. A peine arrivé dans une petite ville tranquille, il est arrêté à tort pour une implication dans un meurtre local. Mais du fait de son passé militaire, le héros est plein de ressources et ne tarde pas à prouver son innocence. Ce que n'avaient pas prévu les véritables coupables, une organisation criminelle qui opérait jusque là sans être inquiétée.



Polar sympathique avec un héros plutôt attachant et une fin ingénieuse.
Le livre a connu a un succès mondial assez mérité. Le personnage principal, Jack Reacher (récemment incarné à l'écran par Tom Cruise) est devenu le héros d'une quinzaine de romans. Je l'aime bien tel qu'il est là, déjà costaud et malin, mais avec un côté sensible et mélancolique qui disparaîtra dans les volumes suivants.
Je vous recommande ce titre.
avatar
theyoubot
Bootleg
Bootleg

Masculin
Nombre de messages : 6270
Age : 33
Localisation : Bordeaux
Emploi : Expert en procrastination
Loisirs : Ciné et tricot
Date d'inscription : 01/07/2007

http://www.youtube.com/TheYouBot

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum